Faire un don, c'est donner à plusieurs milliers de couples infertiles un espoir de devenir parents.

En France, le don de spermatozoïdes est anonyme, gratuit et ouvert à tous les hommes de 18 à 45 ans.

Vos questions sur le don de spermatozoïdes

Les idées reçues sur le don de spermatozoïdes

Les enfants issus d’un don de spermatozoïdes peuvent connaître l’identité de leur donneur

L’anonymat est, avec la gratuité et le libre consentement, un des trois piliers de la loi de bioéthique, qui régit les dons d’éléments du corps humain en France. Aucune filiation ne peut être établie entre le ou les enfants issus du don et le donneur de spermatozoïdes. L’enfant est celui du couple qui l’a désiré, sa famille est celle dans laquelle il est né et qui l’a élevé.

Si un donneur de spermatozoïdes est atteint d’une maladie génétique, les enfants nés de son don ne pourront pas être au courant

En cas de nécessité médicale, par exemple la survenue d’une maladie génétique potentiellement héréditaire chez le donneur, le centre de don préviendra le ou les enfants issus du don, ou leurs parents si le ou les enfants sont mineurs. Les informations communiquées par le centre ne permettront jamais d’identifier le donneur.

Le nombre d’enfants issus d’un même donneur de spermatozoïdes est illimité

La loi de bioéthique limite le nombre d’enfants issus d’un même donneur de spermatozoïdes à 10. Ceci pour écarter tout risque de consanguinité pour les générations futures.

Pour savoir si vous pouvez donner, faites le test

Le don de spermatozoïdes en 6 étapes

Le centre de don le plus proche de chez vous

Les Centres de dons

Le centre de don le plus proche de chez vous

Trouvez les coordonnées d'un centre près de vous

Le don de spermatozoïdes en chiffres (2016)

363
donneurs
1760
couples ont pu recevoir un don de spermatozoïdes
960
naissances
Trouvez le centre de don
le plus proche de chez vous

Pour savoir si vous pouvez donner, faites le test